Energescence

Bioélectronique - Biorésonance - Énergétique
Bioéléctronique : me contacter pour des mesures ou des bilans bioélectroniques

 
06 49 28 26 97
07 50 95 65 87

 
     

Thérapie fréquentielle
                                                      Principes et théories

Des courants pulsés destructeurs
L'envoi d'un faible courant électrique positif à une fréquence particulière provoque des effets dévastateurs sur les micro-organismes. L'effet inductif provoque des surtensions que les parois et membranes des parasites ne peuvent supporter. Ils explosent, littéralement...
pic mortel onde
A chaque organisme vivant sa fréquence
Tous les êtres vivants possèdent leurs propres fréquences vitales de résonnance. Plus il sera volumineux, évolué et complexe, plus cette fréquence sera élevée. Par exemple pour l'être humain, cette fréquence se situe entre 1500 et 9500 KHz, alors que celles de la plupart des parasites se situent entre 50 et 950 KHz. Il n'y a donc, aucun chevauchement, aucune interaction possible entre ces deux bandes passantes bien distinctes.
spectre êtres vivants spectre parasites

Les parasites peuvent donc être soumis à des fréquences qui n'auront aucune conséquence pour les autres familles d'organismes vivants alentour.
Des familles entière de parasites peuvent donc être atteintes individuellement des autres en se focalisant sur la gamme de fréquence qui les détruits.

 
Une fréquence par pathogène
Les recherches de Royal Rife et d'Hulda Clark ont permis d'aboutir à une liste, non exhaustive, de fréquences mortelles aux différents virus, bactéries, levures, amibes ou algues pathogènes. Cette liste porte le nom de M.O.R. (Mortal Oscillatory Rate). Par exemple on traite la tuberculose avec une fréquence de 1555 Hz, le tétanos à 1200 Hz, l'hépatite à 8000 Hz.
liste fréquence MOR Pt      Liste fréquences MOR audio Pt 
Une communauté internationale, très active et fortement impliquée continue de compléter la liste initiale. Des listes issues des résultats d'autres chercheurs (John Crane, Robert Stafford, philip Hoyland) sont régulièrement complétées:
   C.A.F.L. (Consolidated Annoted Frequency List) et sa variante XREF
   E.T.D.F.L (Electro Therapy Device Frequency List)
De nouvelles fréquences sont rajoutées régulièrement, au fur et à mesures que les appareils de mesure s'affinent et que les recherches progressent. Des pathologies qui relèvent des maladies de civilisation, dont les signatures vibratoires ont été identifié récemment sont rajoutées sans cesse. On y trouve de nouvelles pathologies comme les candidas albican (levures), les salmonelles (bactéries), les borrélias (maladie de lyme), Epstein Barr (virus), cancers et SIDA (virus), qui n'étaient pas encore identifiées au temps de Rife.

 
Les spectres de fréquences
Les spectres de fréquences permettent de déterminer le niveau de résonance d'une fréquence ainsi que ses harmoniques.
résonance spectrale

Choix de la meilleure harmonique
analyse spectrale 17,03spectre harmoniques
Par exemple  pour BX Virus Carcinoma, on aura la meilleure efficacité avec une porteuse à 3,3 MHz et la 4ème harmonique de la fréquence 1604 Hz. Cela équivaut à 21,275 Hz en fréquence audio.
 
 
Qualités et particularité des fréquences
Comment trouver l'éfficacité létale maximale d'une fréquence ?
Quelles sont les types d'ondes, les formes, les harmoniques et polarité les plus mortelles pour les parasites. Le traitement multifréquences une action par couches succéssives.
 
en lire plus pour en savoir davantage
Bouton bioelectronique off
Bouton bioresonance off
Bouton sono off
Bouton frequence on
Bouton oligo off
Bouton energetique off
 
Bouton acceuil