Energescence

Bioélectronique - Biorésonance - Énergétique
Bioéléctronique : me contacter pour des mesures ou des bilans bioélectroniques

 
06 49 28 26 97
07 50 95 65 87

 
     
Bioélectronique
Les propriétés électriques de l'eau
L'eau est caractérisée par ses équilibres électroniques
L'eau est bien plus que l'association chimique d'un atome d'oxygène avec deux d'hydrogène. C'est son aspect ionique, qui provoque une infinité de possibités et de potentialité d'états, allant de la stabilté parfaite, à l'équilibre instable, en passant des états intermédiaires aussi instables que propices à la création et à la recombination de nouvelles structures. L'eau est le substrat de tous les échanges. Elle est aussi capable d'englober les deux notions fondamentales de l'alchimie, le "Solve" et le "Coagula".
 bioélectronique solve coagula
Nous rajouterons la notion incontournable de la "Mémoire" qui est induite par sa structure cristaline.


Les comburants 
La vie nait et se nourrit des échanges ioniques favorisé par un milieu aqueux acide et réduit. Dans la profusion des ions H+ (protons) du caractère acide et la profusion des électrons (e-) du caractère réduit.

Les éléments chimiques vitaux qui nous soutiennent : Eau, Oxygène, Hydrogène, Azote, Carbone ...., ont la faculté de se combiner ioniquement entre eux, de se regrouper en molécules de plus en plus complexes, acides aminés, proteines et enzymes, et de provoquer des interactions ioniques avec tout autres éléments. Par l'intermédiaire des molécules d'eau H2O de la solution aqueuse, se produit un phénomène d'attirance /répulsion avec les anions et cations des autres éléments chimiques.

"L'eau et sa molécule H2O est un dipôle car l'oxygène a une électronégativité plus forte que l'hydrogène, l'atome d'oxygène a une charge partielle négative alors que les atomes d'hydrogène ont une charge partielle positive. Cette polarité fait que les molécules d'eau s'attirent les unes, les autres, pour former des réseaux. Elle permet aussi à la molécule d'eau de dissoudre les corps ioniques, en particulier, les sels, en entourant chaque ion d'une coque de molécules d'eau. "   Marie-France BEL ( Les chemins de la guérison quantique )



Les combustibles 
" Pour vivre, l'organisme se borne à effectuer de simples échanges d'énergie avec le milieu ambiant, échanges qui s'effectuent selon la disponibilité des valences, c'est à dire des ions à fixer. La santé apparait alors comme un équilibre bioélectronique relativement précaire et dont la perturbation est possible en fonction de toutes sortes de causes...."

" L'énergie de l'électron de l'atome d'hydrogène est le combustible de la vie....
Albert SZENT-GYORGYI


Tous les éléments "entrants" dans la composition de notre terrain biologique (oligo-minéraux, sels, vitamines, enzymes, sucres, ou hormones) viennent des éléments chimiques des nutriments extérieurs que nous absorbons et digérons. Absolument toutes les briques élémentaires qui nous constitue sont issus d'apports extérieurs, toute l'énergie que nous consommons est issue d'apports extérieurs en électrons (e-) et protons (H+).
La géométrie dipolaire
bioelectronique eau molécule polaire
La molécule d'eau constitue un dipôle d'accroche favorable à la combinaison spaciale avec d'autres atomes ou molécules. Cette configuration particulière en fait la molécule, la plus apte à se combiner à l'infini, et la brique de base de la plupart des grosses structures moléculaires organiques.

 
L'aspect diélectrique
bioélectrique eau molécule polarisée
La molécule d'eau est similaire à un aimant composé de deux pôles électriquement distincts. Ce dipôle électrique ionisé se prête à toutes les combinaisons d'attraction/répulsion possibles avec d'autres molécules d'eau. Ainsi que tout atomes ou molécules électriquement compatibles
La molécule d'eau ne se trouve pas isolément séparée de ses congénaires. Les solutions acqueuses ne sont, en fait, que des groupements et agglomérats de molécules d'eau. Ces groupements sont facilités par une propriété des deux liaisons faibles hydrogène de la molécule appellées "liaisons hydrogène", qui s'attirent les unes les autres dans un balais incessant.
bioélectronique eau liaisons electriques     bioélectronique eau liaisons hydrogène
Cette faculté remarquable permet toutes les possibilités de regroupements.
bioélectronique eau cluster 2 bioélectronique eau electrique cluster 1
Bien que chimiquement homogène et constituée uniquement de la même molécule H2O, l'eau se structure, suivant un degré énergétique en une structure géométrique dénomée "cluster". Terme anglophone signifiant agencement structurel. Cette structuration peut se décliner à l'infini et dessiner des portions spaciales de plus en plus complexes.
bioélectronique eau macro cluster
Voir même des mégas structures dans lesquelles seuls les atomes d'Oxygène sont comptabilisés, les atomes d'hydrogènes étant sous entendus.
bioélectronique eau mega clusters 1
bioélectronique eau mega clusters 2
bioélectronique eau mega clusters 3
Structure ionique autour d'autres atomes - Coagula
La structuration des molécules d'eau se fait aussi autour d'autres atomes ionisés, ou ionisables. Suivant la polarité de l'atome en dilution, c'est la partie de la molécule d'eau de polarité opposée qui sera attirée. Pour un anion, c'est la partie hydrogène de la molécule d'eau qui est attirée, pour un cation, ce sera l'atome d'oxygène.  Les molécules d'eau s'agencent spacialement autour des atomes. C'est le coagula alchimique, l'eau est ainsi le liant, le ciment autour des différents atomes. Cet encapsulage des atomes dilués par un cluster d'eau constitue une structure identitaire avec une signature particulière qui dénote sur le fond homogène de l'eau.
Même si les atomes encapsulés disparaissent, la structure énergétique de l'eau, elle, persiste et garde sa forme.
Structure ionique autour d'autres atomes - Solve
bioelectronique eau solva
L'eau est un solvant extraordinaire. De façon totalement contradictoire, le fait de vouloir se coaguler tout autour des ions, fini par provoquer l'effet inverse en isolant ce même ion du reste de la molécule. Les clusters forment des couches isolantes autour des atomes. C'est le principe de la dilution, du Solve alchimique.
Même si les atomes encapsulés disparaissent, la structure énergétique de l'eau, elle, persiste et garde sa forme.
L'eau, une pure mémoire énergétique ....
L'eau est une matière cristaline, elle en tire des propriétés piezoélectriques propres aux cristaux, tout à fait remarquables. Ainsi elle a, intrinsèquement, la particularité de garder la structure de l'information qu'elle a contenu à un moment donné. Certains scientifiques, comme Luc MONTAGNIER ou Marc HENRY, voient dans ses structures en clusters un support plausible de la fameuse "mémoire de l'eau" et un début d'explication sur l'effet homéopathique.
en lire plus pour en savoir davantage